Actualités

LE CATEAU-CAMBRÉSIS - « Le projet d’aménagement de la Selle n’a souffert d’aucune contestation » (59)

Article de journal

illustration LE CATEAU-CAMBRÉSIS - « Le projet d’aménagement de la Selle n’a souffert d’aucune contestation » (59)

Prenant sa source dans l’Aisne, la Selle est une rivière de première catégorie pour la pêche, longue de 45 km. Au Cateau-Cambrésis, cet affluent de l’Escaut fait l’objet d’un programme d’aménagement qui vise une meilleure continuité écologique de la rivière ainsi que la réduction des risques d’inondation. Le projet est mené par le Syndicat Mixte du Bassin de la Selle (SMBS), en concertation étroite avec les associations locales. Le SMBS qui va fusionner avec deux autres syndicats dans le cadre de la compétence GEMAPI.

« Le démarrage des travaux est prévu pour juin 2018 », explique La Voix du Nord. Le journal détaille les travaux de renaturation de la rivière Selle sur son passage dans la ville de Cateau-Cabrésis (1700 habitants). « Le chantier qui s’annonce vise à rétablir la continuité écologique de la rivière Selle, réduire les risques d’inondation et améliorer le paysage de la rue des Digues, pour lui redonner son caractère de grande avenue paysagère ». Il est piloté par le Syndicat Mixte du Bassin de la Selle (SMBS).

Le journal précise que « c’est toute la trame paysagère qui sera reconsidérée pour rouvrir la vision du cours d’eau ».

Ce projet intègre la restauration d’habitats piscicoles, notamment pour la lamproie. Il a été conçu en coopération étroite avec les associations locales : le Conseil des sages, l’association À propos et la société de pêche La Sirène, « qui a pu vérifier l’impact des premières mesures sur les populations de truites fario », précise le journal.

Autre précision apportée par le journal, « les rejets provenant des habitations mitoyennes (sèves de cave et gouttières) seront accompagnés pour réduire leur impact ».

Contacté par France Digues, l’animateur rivières du SMBS, Mickaël Meunier complète ces informations issues de la presse. Il indique que ces travaux « s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du plan de gestion de la Selle et du rétablissement de la continuité écologique de la Selle », qui est classée en liste 2, article L214-17 du code de l'environnement, depuis 2012.

Qu’en est-il de la prise de compétence Gemapi ? Le SMBS l’exerce déjà sur le bassin de la Selle et il l’exercera sur un territoire étendu à partir de 2018. « Notre territoire d'intervention va s’agrandir de par la fusion avec deux autres syndicats : le Syndicat de la Naville et le Syndicat de l'Ecaillon », explique Mickaël Meunier. « Plusieurs réunions de travail ont été organisées depuis 2016 avec les EPCI inscrites dans les bassins versants de la Selle, de l'Ecaillon, de la Naville. Nous bénéficions d'un appui de l'Etat (DDTM, DREAL, Sous-préfectures) et participions à la Mission d'Appui Territorial de Bassin pour définir le périmètre de notre future structure. Nos statuts ont été modifiés pour exercer la compétence GEMAPI en 2018 ».

Source : Article publié le 29 novembre 2017 par La Voix du Nord

A télécharger

Contributeur

ségolène Mortier

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page