Qu'est-ce qu'une digue ?

C'est l'une des solutions face au risque d'inondation qui est, en France, l'un des plus répandu (une commune sur deux touchée).

"Une digue de protection contre les inondations ou submersions est un ouvrage linéaire, en surélévation par rapport au terrain naturel, faisant partie d’un système de protection contre les inondations de cours d’eau ou de mer. Elle permet, avec les autres structures de défense, de protéger des zones inondables de la submersion." WikiBarDig

Pour aller plus loin : WikiBarDig

Une digue est différente d’une berge ou d’une protection de berge (mais cette dernière peut contribuer à la protection de la digue et/ou de la fondation)

Schéma de la structure d'une digue fluviale (AD Isère Drac Romanche) :

Structure digue.png

A noter que les digues de canaux sont considérées comme des barrages au regard de la réglementation en vigueur.

 

PS : Nous sommes ouverts, et recherchons, toutes discussions concernant des schémas et définitions (voire plus) concernant les digues maritimes ou bien fluviaux/maritimes.

 

Les principaux acteurs :

Le propriétaire du sol et/ou de l’ouvrage :

  • le foncier : une variable non négligeable de la gestion des digues en France
  • doit maintenir la bonne tenue de l’ouvrage : responsabilité engagée

Le gestionnaire :

  • sous convention avec le propriétaire dans la plupart des cas
  • s’assure de l’entretien, de la surveillance et de la restauration des digues

Une même entité peut être gestionnaire et/ou propriétaire

Des démarches très théoriques, qui laissent encore place à beaucoup de laxisme

Haut de page