Actualités

Delta du Rhône : « Les digues montent d'un ton »

Article de journal


illustration Delta du Rhône : « Les digues montent d'un ton »

Le Moniteur fait le point sur les travaux de renforcement des digues du Rhône, que pilote le SYMADREM. 225 km de linéaire sont concernés.

Crédit photo : Symadrem, document "Plan de sécurisation des ouvrages de protection contre les crues du Rhône du Barrage de Vallabrègues à la Mer" 

« Aujourd'hui, 50 % des 400 M€ d'investissements prévus ont été engagés », relate le Moniteur. Le média spécialisé présente l’avancement de l’imposant chantier de sécurisation des digues du Rhône. Ce programme, désigné officiellement « Programme de sécurisation des ouvrages de protection contre les crues du Rhône du Barrage de Vallabrègues à la Mer » est réalisé sous la maîtrise d’ouvrage du syndicat mixte interrégional d'aménagement des digues du delta du Rhône et de la mer (Symadrem, adhérent France Digues). Il s’inscrit dans le cadre plus global du Plan Rhône, qui avait été décidé suite aux inondations de décembre 2003.

« Au total, 200 km seront rehaussés de 50 cm au-dessus du niveau de référence de la crue millénale (…). Les 25 km restants verront leur talus renforcé par des enrochements bétonnés. Ce dispositif est complété par le déploiement d'une fibre optique. Dotée de capteurs enterrés, elle est reliée au siège du Symadrem, en charge de surveiller en permanence les ouvrages. », explique le Moniteur, féru d'innovations technologiques.

L’article interviewe le directeur général adjoint du Symadrem, Thibaut Mallet, à propos d’un des derniers ouvrages réalisés, qui a été livré pendant l’été 2019 : La digue entre Beaucaire et Fourques « a été démontée et reconstruite en retrait du Rhône sur des zones dénuées d'enjeux environnementaux. Dans ces espaces, nous restaurons ou créons des zones humides afin de constituer une "muraille" écologique qui évitera le risque d'affouillement des berges », explique Thibaut Mallet.

Le Moniteur s’intéresse aussi à l’attention accordée par la maîtrise d’ouvrage à la réutilisation des matériaux extraits. Dans la mesure du possible celle-ci « est privilégiée, notamment pour limiter les flux de camions sur les chantiers ».

Les travaux vont se poursuivre avec notamment le renforcement des digues du Petit Rhône en 2022. Une consultation de maîtrise d’œuvre est d'ailleurs prévue par le Symadrem cette année pour ce nouveau chantier

Sources :

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page