Actualités

Orthez : inondation et projet de bassin écrêteur

Article de journal


illustration Orthez : inondation et projet de bassin écrêteur

Au bord du Gave de Pau à Orthez, le quartier Castertarbe est victime d’inondations à répétition. Les orages d’avril dernier ont remis sur la table le projet d’un bassin écrêteur. Certains commerçants parlent de déménager.

Crédit photo : Sud Ouest / David le Deodic

A Orthez, dans les Pyrénées Atlantique, le quartier Castertarbe s’étend au bord de la départementale de Bayonne, qui longe elle-même le Gave de Pau. Cette rivière longue de 191 km prend sa source en altitude, au cirque de Gavarnie. Suite à un violent orage survenu le 25 avril, une dizaine d’habitations et cinq commerces situés sur une petite zone commerciale de Castertarbe ont été soudainement envahis par l’eau. « Inondation spectaculaire », écrit Sud Ouest. Pour certains riverains, c’était la quatrième inondation subie en dix ans. Assez pour convaincre les élus du syndicat mixte du Gave de Pau, de se rendre sur place : ils sont venus constater les dégats et réaliser des relevés techniques. La visite a aussi relancé les débats sur l’opportunité de construire un bassin écrêteur de crue.

Un tel projet de bassin écrêteur de crue avait en effet été lancé en 2010, comme l'explique Sud Ouest :  « Après l'inondation de 2009, des études avaient été lancées en 2010 et un rapport remis par le cabinet Hydraulique Environnement Aquitaine dans la foulée. Ce dernier prévoyait un bassin de 40 000 m3, sur une surface de 12 823 m2, pour un coût de 550 000 € HT ».

Dix ans plus tard, le bassin n’a pas été construit, mais aux yeux du président du Syndicat Mixte, Michel Caperan, "il est évident que la réalisation d'un bassin écrêteur est indispensable".

Outre la crue du Gave de Pau, l’inondation serait liée au sous-dimensionnement des busages qui passent sous la départementale et à la présence d’un ruisseau de l’autre côté du quartier : «  Cette zone commerciale est placée en contrebas d'un ruisseau qui s'écoule le long d'un versant assez pentu, puis via un tuyau censé amener l'eau jusqu'au gave, en contrebas. Ce tuyau n'est déjà pas bien grand, mais il a en plus été rapidement bouché par un conteneur à déchets » explique le maire au quotidien régional.

Pour certains commerçants dont les locaux ont été inondés, avec ou sans bassin de rétention, l’heure serait désormais au déménagement.

Source :

https://www.sudouest.fr/2020/04/29/orthez-la-realisation-d-un-bassin-ecreteur-relance-apres-l-inondation-du-week-end-7447871-4329.php

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page