Actualités

Val de Garonne : travaux d’urgence pour réparer les digues

Article de journal


illustration Val de Garonne : travaux d’urgence pour réparer les digues

Crédit Photo : Le Républicain Marmande

Lors des crues de la Garonne en décembre, trois digues situées sur l'intercommunalité de Marmande avaient subi des ruptures partielles. Des travaux de réparation ont été conduits en urgence.

«Un demi-million d’euros pour refaire les digues en Lot-et-Garonne », titre le quotidien Ouest France. Publié début février, l’article détaille les travaux d’urgence qui ont été conduits sur des digues de la Garonne gérés par l’agglomération Val de Garonne (VGA). VGA, dont le siège est à Marmande, détient la compétence Gemapi depuis 2015, pour un linéaire de 90 km de digues. La communauté d'agglomération regroupe 62.000 habitants.

Les digues concernées par ces réparations ont subi des ruptures partielles et un effondrement lors des crues décennales de décembre 2019. C’est le cas, en particulier de la digue située sur la commune du Mas d'Agenais (1500 habitants). Cette digue en terre, construite en zone rurale il y a une centaine d’années, avait été endommagée sur environ 40 mètres de linéaire. 

Pour la réparer, environ 1500 m³ d'argile soit 3 000 tonnes ou 175 camions ont dû être apportés, en partie depuis Bordeaux. Ces travaux, qui viennent de se terminer, sont détaillés dans l’article de Sud-Ouest :

« Selon un procédé qui consiste à remblayer en formant des marches, le nouveau morceau de digue viendra s'imbriquer et consolider l'ensemble. Tous les 50 mètres, la glaise est tassée à l'aide d'un pied de mouton, engin mécanique qui, en vibrant, compresse la terre. (…) Le taux d'humidité de la nouvelle terre est contrôlé pour éviter les fissures au séchage. Une couche de terre végétale sera déposée en dernière couche et dans laquelle seront semés les végétaux dont les racines assurent la stabilité du talus. »

https://www.youtube.com/watch?time_continue=40&v=QwPueYedOhc&feature=emb_logo

«  La brèche atteignait 40 mètres. Il s’agit d’un secteur protégé avec plusieurs habitations et une plaine maraîchère. Face aux risques d’inondations suite à la brèche, il fallait la remettre en état ». nous explique Florent Crépeau, responsable technique Gemapi à VGA.

Sur le registre financier, Ouest France explique que ce chantier « va presque épuiser le budget de Gemapi pour restaurer les digues (un fonds alimenté par des taxes dédiées qui revient autour de 15 euros par foyer fiscal) ». Ce que nous a confirmé Florent Crépeau.

Face à cette situation, l’agglomération Val de Garonne a déposé une demande de dotation de solidarité auprès des services de l’État.

En parallèle, l’agglomération poursuit les études de définition de ses systèmes d’endiguement, en s’appuyant sur son PAPI d’intention (Programme d'Actions de Prévention des Inondations). Les systèmes d'endiguement devraient être définis et validés par les élus d’ici la fin 2020.

 

Sources :

https://www.sudouest.fr/2020/02/07/crues-un-demi-million-d-euros-pour-refaire-les-digues-en-lot-et-garonne-7164567-3902.php

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/mas-dagenais_47159/lot-garonne-une-digue-cours-reparation-mas-dagenais_31512013.html

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page