Actualités

Var : à Fréjus, les digues du Reyran en cours de confortement

Article de journal


illustration Var : à Fréjus, les digues du Reyran en cours de confortement

25 juillet

A Fréjus, les travaux pour conforter le canal du Reyran ont commencé. Parallèlement, la ville projette la réalisation d’une zone d’expansion des crues pour un affluent du Reyran, le Reyrannet.

Le Reyran est un torrent « intermittent » d’environ 25 km de long, dernier affluent de l’Argens qui traverse la ville de Fréjus. Là, il a été canalisé et endigué sur une longueur de 8 km, dans les années 60. Cette canalisation a été réalisée suite à la rupture dramatique du barrage de Malpasset, en 1959 (423 morts).

Soixante ans plus tard, le canal a besoin d’être rénové. La ville de Fréjus annonçait sur son site web, le 25 juillet, que les travaux de confortement ont commencé. « La première étape du chantier consiste à refaire les pieds de digue jusqu'au mois de septembre, en dehors des périodes de pluie. Les aménagements prendront fin l’année prochaine ». 

Si le site web de Fréjus ne fournit guère de précisions sur les raisons de ces travaux, le site web de l’entreprise Terrasol Setec permet lui d’en savoir plus. L’entreprise avait en effet réalisé, en 2010/2012, le diagnostic approfondi de l’ouvrage et l’étude d’Avant-Projet de confortement des digues. « Cet ouvrage en béton, d’une longueur de 8 km et de 40 m de largeur, a aujourd’hui plus de 50 ans et présente des pathologies qui se traduisent par des désordres, en particulier sur le radier et sur le parement en béton des digues (démantèlement de dalles, fissuration, érosion des longrines de pied,…) », explique Terrasol Setec.

D’où la nécessité de conforter ces digues.

La ville a aussi publié une mise au point sur l’avancement  d’un autre dossier lié à la protection de Fréjus contre les inondations ; il s’agit du projet de zone d’expansion des crues pour le Reyrannet, affluent du Reyran : « la ville poursuit son effort pour obtenir de la part de la CAVEM (communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée) l’acquisition du terrain qui doit servir de zone d’expansion de crue ».

Jusqu’à présent, un différend avec un propriétaire terrien empêchait l’acquisition foncière d’une parcelle nécessaire à la réalisation du bassin d’expansion. « Des frais notariaux trop élevés (450 €/habitant) empêchent l’acquisition commune par la ville et les copropriétaires des lotissements précités », avait précisé la ville dans une précédente communication. 

Sources :

https://www.ville-frejus.fr/actu/!/news/travaux-en-cours-sur-les-digues-du-reyran/

https://www.terrasol.fr/realisations/confortement-des-digues-du-reyran-frejus

Contributeur

Jordan PERRIN

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page