Bonjour à tous,
Je vous sollicite, car nous sommes en réflexion sur la structuration du syndicat et quel niveau d'étude lancer. Pour ce 2ième point, je me suis raccrochée à l’échange sur les digues en zone urbaine.
Mon syndicat est une petite structure (d’1 unique personne en 2016, nous sommes maintenant 3 (1 chargée de mission + 1 gestionnaire administratif et finances + 1 technicien rivières et travaux)), de surface modérée (100 km²), mais des enjeux inondation et digues (environ 3 km de digues au pré recencement DDT, non déclarées, mais potentiellement en classes C et B, nouveau décret), des travaux conséquents envisagés + autres thématiques : continuité, etc. A savoir que le bassin versant du Gier est de 400 km², ainsi, nous mutualisons des postes pour des missions à échelle du BV (par exemple thèmes ressource en eau, qualité de l’eau, etc) avec l’EPCI compétent sur la Loire.
Mon questionnement porte sur :
Comment gagner en expertise, en compétence et connaissances du territoire, tout en restant sur une taille de petite structure ?
Quelle structuration en interne ?
Quelles études faire en interne ? et lesquelles en externe ?
Selon volume des études en interne : prendre l’appui d’un stagiaire ? ou recruter ? Quel niveau et type de formation rechercher pour ce poste ?
Quels moyens, et notamment informatiques logiciels, à se doter ?
Merci d’avance pour votre retour d’expérience et votre aide.
Murielle Papirnyk, SyGR (Gier Rhodanien, à Givors dans le Rhône) [email=murielle.papirnyk@ville-givors.fr]murielle.papirnyk@ville-givors.fr[/email]