Actualités

Appels à projet : Des solutions fondées sur la nature pour adapter les territoires côtiers à l'érosion

Évènements (agenda)


illustration Appels à projet : Des solutions fondées sur la nature pour adapter les territoires côtiers à l'érosion

 

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires (MTECT) lance un nouvel appel à projets destiné à soutenir la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature (SfN) dans les communes et les EPCI littoraux. Les lauréats bénéficieront d’un soutien financier, d’une mise en réseau, d’une visibilité et d’une valorisation de leurs actions.

 

Cet appel, même s'il ne concerne pas directement les risques de submersions, peut néanmoins intéressé les gestionnaires d'ouvrages de protection contre les inondations du littoral qui souhaitent mener des projets de dépoldérisation et de démantelement d'ouvrages en vue de restaurer des écosystèmes altérés. 

Date limite de candidature : 30 septembre 2024

 

Qu’est-ce que l’appel à projets « Des solutions fondées sur la nature pour adapter les territoires côtiers à l’érosion » ?

Le présent appel à projets a pour ambition de soutenir la mise en œuvre opérationnelle de solutions fondées sur la nature dans les communes et les EPCI littoraux, afin d’adapter les territoires littoraux au recul du trait de côte, accentué par les effets du changement climatique.

L’appel à projets vise à répondre aux grands objectifs stratégiques suivants :

  • Soutenir le déploiement de projets de SfN, en cohérence avec les stratégies locales de gestion de la bande côtière ;
  • Favoriser la montée en compétence des collectivités littorales sur le portage et l’ingénierie de projets de SfN ;
  • Évaluer et valoriser les capacités des SfN à atténuer l’érosion côtière et à produire des co-bénéfices d’ordre sociétaux et écologiques.

 

Qui peut candidater ?

Cet appel à projets est ouvert aux territoires métropolitains et ultra-marins. Il s’adresse en priorité aux acteurs publics territoriaux, éventuellement associés avec un établissement public national. L’association, sous forme de consortium, de partenaires publics ou privés compétents est fortement recommandée pour la mise en œuvre des projets.  

Les lauréats auront jusqu’au 31 décembre 2029 pour mettre en œuvre des travaux d’une ou plusieurs SfN sur leur territoire et élaborer et initier un protocole de suivi écologique.

Ces opérations peuvent être financées par l’Etat à hauteur de 80% du montant des dépenses éligibles.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 30 septembre 2024.

 

Quels projets sont éligibles ?

Les projets peuvent concerner des travaux de :

  • Préservation d’écosystèmes d’interface terre-mer fonctionnels : récifs coralliens, mangroves, plages et avant-plages, cordons dunaires…
  • Gestion des milieux et des pressions sur les écosystèmes côtiers et estuariens : gestion des activités humaines, gestion de la fréquentation…
  • Restauration d’écosystèmes altérés dans leur fonctionnement écologique ou (re)création d’écosystèmes disparus : dépoldérisation, démantèlement d’ouvrages, suppression ou relocalisation d’infrastructures, plantation de végétation dunaire ou de palétuviers...

Plus d'informations sur le site du Ministère

Contributeur

Béatrice Tourlonnias

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page