Actualités

Lorraine : L’étang de Diefenbach sous haute surveillance

Article de journal


illustration Lorraine : L’étang de Diefenbach sous haute surveillance

31 octobre, le Républicain Lorrain

A Puttelange-aux-Lacs, les forages effectués dans la digue de l’étang de Diefenbach pour installer des piézomètres ont entraîné des rejets d’eau inhabituels. Le lac est en passe d’être vidé et des études approfondies sont en cours, pour diagnostiquer la cause du désordre.

Avec 2 millions de m3 d’eau et 9,30 mètres de tirant d’eau, l’étang de Diefenbach est le plus important de la région de Sarreguemines. « Les pêcheurs s’inquiètent de l’état de l’étang (…). Depuis mardi, les deux accès piétons à la digue sont interdits», relatait le Républicain Lorrain le 31 octobre. Depuis, le niveau d’eau de l’étang a été progressivement abaissé, afin de faciliter le diagnostic et permettre une éventuelle intervention au pied de la digue. S’agit-il d’une érosion interne ? « On ne peut pas se prononcer actuellement, mais nous en saurons plus avec les résultats de l’étude qui est en cours », nous explique Bernard Clavé, président du syndicat mixte de la ligne Maginot aquatique (SILMA) et maire de Holving. L’alerte a été donnée suite à des forages pour incorporer deux piézomètres dans la digue. Une quarantaine de maisons sont à risque, situées en aval.

Des premiers piézomètres avaient déjà été mis en place il y a plus de dix ans, à l’occasion du confortement des digues, mais lors d’une visite technique approfondie en 2014, ces dispositifs avaient été diagnostiqués inopérants. Fin octobre 2017, ce sont donc deux forages à 14 mètres de profondeur qui ont été effectués, au centre de la digue (large de 4 mètres) pour installer deux colonnes en PVC et deux nouveaux piézomètres. « Quand les colonnes PVC ont été purgées de leur eau en insufflant de l’air, il a été constaté des remous dans l’étang », précise Bernard Clavé. Les services de l’Etat ayant été alertés, il a été décidé de diminuer le niveau des eaux sans attendre. Ce qui a été réalisé progressivement : au 25 novembre, le niveau était descendu à environ 5 mètres, contre environ 9 mètres en temps normal. Parallèlement, une « scannérisation » du parement aval de la digue a été réalisée. Les résultats de cette acquisition de données seront connus prochainement et une décision d’intervention sera prise, avec ou sans purge totale du plan d’eau. Les travaux d’étude sont financés par la communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences.

Source : Le Républicain Lorrain, complété par un échange avec Bernard Clavé

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarreguemines-bitche/2018/10/31/l-etang-de-diefenbach-surveille

Contributeur

BROUST Perrine

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page