Actualités

Nevers : la digue rénovée complique (un peu) la mobilité

Article de journal


illustration Nevers : la digue rénovée complique (un peu) la mobilité

Protéger contre les inondations et maintenir la mobilité douce en crête de digue : deux objectifs pas toujours conciliables ? C’est ce que nous invite à penser la rénovation de la levée de la Bonne Dame, à Nevers.

Crédit photo : Le journal du Centre / Pierre Destrade

«  Terminer le revêtement [de la crête de la digue de la Bonne Dame] pour permettre à tous piétons et cyclistes de s’y déplacer et s’y promener facilement et agréablement » : c’est ce que demande aux pouvoirs publics une association de promotion du vélo dans la ville de Nevers. Anecdotique ? Pas tout à fait, car la requête illustre l’intérêt de mener une concertation avant travaux et, dans la mesure du possible, de prendre en compte la mobilité lors de la rénovation d’une crête de digue. 

D’après le quotidien Le Journal du Centre, qui est allé enquêter sur place, la consolidation de la levée de la Loire à Nevers, réalisée par l’État, s’est bien terminée il y a quelques mois. A un détail près : la crête s’est vue revêtue d’un gravier grossier qui rend le passage des poussettes et des vélos difficile, d'après les riverains. Or elle servait avant travaux de lieu de promenade à roulettes, tout en offrant aux cyclistes « la porte d’entrée la plus fréquentée et la première image de Nevers avec de superbes vues sur la ville ».

Fort heureusement, les services de l’Etat se déclarent, dans les colonnes du journal, « ouverts à la discussion si une collectivité faisait la demande d’une amélioration de la circulation sur la crête de la digue».

Source : Le Journal du Centre

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/des-pietons-et-cyclistes-se-plaignent-du-revetement-sur-plusieurs-digues-de-nevers_13857027/

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page