Actualités

Oise : conforter une digue et un déversoir classé

Article de journal


illustration Oise : conforter une digue et un déversoir classé

Depuis l’été, les travaux sur la digue de la Nonette ont progressé : des palplanches sur 650 mètres sont enfoncées en prenant garde à ne pas nuire au déversoir historique, qu’il faut conforter.

Crédit Photo : Le parisien

 « Au total, 650 m de palplanches en acier ont été enfoncés au milieu de la digue. Il y avait urgence. Les fuites et les débordements s'accumulaient. Le dernier en date remonte à février dernier », relate le Parisien. L’aménagement vise à protéger quelques 150 personnes contre le risque d’inondation. « Un risque bien connu : la municipalité a créé un dispositif d'alerte et distribue des sacs de sable», précise le journal.

Le cours d’eau, la Nonette, est un affluent de l’Oise qui serpente entre Senlis et Chantilly, en Ile-de-France et en Picardie.

Spécifité et curiosité du chantier, il doit composer avec la présence d’un déversoir en pierre de taille, classé, protégé par les Monuments Historiques. Les travaux permettent de conforter le déversoir, qui fait la liaison entre la Nonette et la rivière  Saint-Urbain.

Ces travaux sont pilotés pa l’Entente Oise Aisne, syndicat mixte des bassins versants de l'Oise, de l'Aisne et de leurs affluents (16 900 km2 au total). Ils s’appuient notamment sur une Etude De Dangers (EDD) datant d’avril 2016.

Sources :

https://www.leparisien.fr/oise-60/la-digue-historique-de-senlis-redevient-etanche-25-08-2020-8373030.php

https://www.oise-aisne.net/2020/08/28/les-travaux-de-la-digue-de-la-nonette-avancent/

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page