Actualités

Jura : les réserves communales surveillent les digues

Article de journal


illustration Jura : les réserves communales surveillent les digues

Sur le bassin versant du syndicat mixte Doubs Loue, des bénévoles participent à la surveillance des digues. La composition des réserves communales peut évoluer au gré des élections municipales.

Elus au conseil municipal ou simples habitants, les membres des réserves communales de surveillance des digues ont un statut de réserviste de sécurité civile. Sur le bassin versant du syndicat mixte Doubs Loue, douze réserves communales ont été constituées depuis 2014. «En tant qu’autorité Gemapi, nous sommes compétents pour surveiller les ouvrages de protection, mais nous ne sommes pas en capacité d’aller surveiller tout le réseau avec nos forces vives. Or les habitants sont les premiers intéressés », explique Denis Chaize, directeur du Syndicat Mixte Doubs Loue.

Le syndicat mixte organise ponctuellement des réunions d’information et de formation avec les élus et les candidats volontaires. Ces réunions, comme le relate média local La voix du Jura, permettent d’expliquer le bon fonctionnement des digues. Elles servent à former les bénévoles à la surveillance des ouvrages, notamment en période de crue, en prenant soin aux consignes de sécurité.

« Suite aux renouvellements des conseil municipaux, la liste des réservistes est susceptible de changer. Des nouveaux élus peuvent intégrer les réserves», explique Denis Chaize. L’après-élections municipales est donc une période particulière pour le maintien des équipes réservistes.

Les brigades communales sont officiellement créées par un arrêté municipal. Les bénévoles, qui ne sont pas indemnisés, se voient équipés par le syndicat mixte : gilets, radios, plans, jumelles, lampes torches si nécessaire. Ils s’engagent à respecter un règlement intérieur, qui détaille les consignes de surveillance.

Vu du syndicat mixte, la démarche de création d’un réserve communale n’est pas particulièrement compliquée… Encore faut-il passer du temps avec les personnes intéressées. Créer du lien, trouver les mots pour maintenir la motivation à cette mission d’intérêt général.

A l'échelle du syndicat mixte Doubs Loue, ce sont environ 70 personnes qui peuvent ainsi être mobilisées.

Source : La voix du Jura, repris par le site actu.fr

https://actu.fr/bourgogne-franche-comte/parcey_39405/jura-la-reserve-communale-de-parcey-surveille-ses-digues_39919873.html

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page