Actualités

Côte d’Armor : Dinan définit ses systèmes d’endiguement

Article de journal


illustration Côte d’Armor : Dinan définit ses systèmes d’endiguement

A Saint-Jacut-de-la-Mer, la digue aux Moines est pluri-centenaire. Classée B suivant l’ancienne réglementation, elle est en cours de diagnostic technique, avant la régularisation du système d’endiguement.

Crédit photo : Dinan agglomération

A Saint-Jacut-de-la-Mer sur la côte d’Emeraude côté est, la digue aux Moines s’étend sur quelques 600 mètres. La digue est constituée d’une levée de terre, dont les traces les plus anciennes remontent au 15ème siècle et de parements en béton ajoutés au siècle dernier. En 2018 elle a été rétrocédée par la commune de Saint-Jacut à l’agglomération de Dinan Agglomération, dans le cadre de la prise de compétence GEMAPI. «Nous avons mené un premier diagnostic de la digue en 2019 avec le Cerema et l’an dernier nous avons lancé les études visant à faire régulariser les systèmes d’endiguement sur nos deux digues classées, à Saint-Jacut et Saint-Cast », explique Elvis Denieul, coordinateur des contrats bassins-versants et milieux aquatiques à Dinan Agglomération.

Défricher la digue pour la sonder

La digue est située à proximité d’une zone d’activités qui inclue un chantier naval, des conchyliculteurs, quelques habitations et une station d’épuration. Cela lui avait valu d’être classée en catégorie B dans le cadre de l’ancienne réglementation. Mais « la digue s’était enfrichée au fil des ans, avec des arbres, des pruneliers et sans doute pas mal d’habitants, ragondins a priori », poursuit Elvis Denieul. L’agglomération a dû procéder à une coupe rase de la végétation, afin de pouvoir effectuer des levés topographiques et des sondages géotechniques indispensables aux diagnostics et études de stabilité. «Par la suite, nous mettrons en place un plan de gestion raisonnée de la végétation », anticipe Elvis Denieul. Ce plan de gestion s’interfacera avec le programme de travaux, si des renforcements de protection s’avèrent nécessaires.

Les études de dangers devraient être terminées en juin prochain, permettant à l’agglomération de déposer la demande de régularisation pour le système d’endiguement. A cette occasion les élus devront décider du niveau de protection de la digue et si nécessaire, d’un programme de travaux pluri-annuel.

 

Sources : Le Télégramme et l’agglomération de Dinan

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-jacut-de-la-mer/d-importants-travaux-demarrent-sur-la-digue-aux-moines-de-saint-jacut-27-01-2021-12695099.php

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page