Actualités

Pas-de-Calais : à Sanghen, la ZEC à l’épreuve de la concertation

Article de journal


illustration Pas-de-Calais : à Sanghen, la ZEC à l’épreuve de la concertation

Pensées pour réduire les risques d’inondation, les zones d’expansion des crues suscitent parfois l’incompréhension des habitants. A Sanghen, le syndicat SYMVAHEM et ses partenaires s’appuient sur un cabinet spécialisé pour améliorer la concertation. Les débats se poursuivent.

crédit photo : Philippe Frutier Altimage / SYMVAHEM

Les zones d’expansion des crues (ZEC) sont des ouvrages assez classiques pour diminuer le risque d’inondation. Ils reflètent une approche dite « douce » de prévention des inondations, où l’eau est provisoirement stockée, plutôt que d’être corsetée entre deux digues en béton qu’il faudrait réhausser. Mais ces projets créent parfois l’incompréhension et l’opposition de certains riverains. Sur le bassin versant de l’Aa, situé dans le triangle Calais-Dunkerque-Saint-Omer, un projet de quatre zones, aussi appelées champs d’inondation contrôlée (CIC), a été élaboré entre 2013 et 2016, dans le cadre du PAPI d’intention du delta de l’Aa. L’une de ces ZEC est située à Sanghen, une commune rurale de 350 habitants. Verra-t-elle le jour ? C’est ce que voudrait le Syndicat mixte de la vallée de la Hem (SYMVAHEM). Il lui reste à convaincre les derniers récalcitrants… ou à trouver une autre localisation, ce qui n’aurait rien d’évident.

Ralentissement dynamique
Le champ d’inondation controlée (CIC) de Sanghen, qui serait situé sur une parcelle agricole, est dimensionné pour retenir jusqu’à 24.000 m3 d’eau. Avec les trois autres ouvrages initialement prévus, ce sont 650 000 m3 d’eau au total, sur l’ensemble du bassin versant qui devaient être stockés en cas de forte pluie. « Le stockage permet de transformer une inondation courte et intense en une crue plus longue mais moins intense permettant ainsi de passer d’une crue ayant une période de retour de 50 ans à une crue ayant une période de retour de 5 ans », explique le site du SYMVAHEM.

Concertation
Fin 2021, le Syndicat mixte a lancé une concertation sur le CIC de Sanghen avec l’aide d’un cabinet spécialisé, Voix Active. Trois ateliers de concertation se sont tenus, entre octobre 2021 et octobre 2022. Puis en avril 2023, le dialogue s’est poursuivi. Une réunion publique s’est ainsi déroulée à l’air libre, sur le terrain, comme le raconte la Voix du Nord, qui était présente sur place. Certains habitants, dont l’agriculteur exploitant la parcelle, s’inquiètent du projet, quand d’autres s’y opposent. Le projet verra-t-il le jour ? L'avenir seul le dira.

Sur le bassin versant de la Hem entre 1988 et 2018, il y a eu 14 arrêtés de catastrophe naturelle pour inondation et coulées de boue, « soit quasiment un arrêté tous les 2 ans », selon le SYMVAHEM.

 

Sources :

https://www.lavoixdunord.fr/1319321/article/2023-04-23/digues-anti-inondation-sanghen-c-est-quoi-ca-une-piscine-olympique

https://symvahem.fr/lutte-contre-les-inondations/ateliers-de-concertation-projet-de-champs-dinondation-controlee-cic/

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page