Actualités

Tempête Alex : 132 millions d’euros de travaux hydrauliques

Article de journal


Les travaux hydrauliques dans les vallées de la Roya et de la Vésubie ont été revus à 17 millions d'euros pour l’urgence et 115 millions pour la reconstruction d’ouvrages. C’est sans compter certains tronçons des cours d’eau, toujours difficiles d’accès.

Deux mois et demi après la tempête Alex, le  Syndicat Mixte pour les Inondations, l’Aménagement et la Gestion de l’Eau maralpin (SMIAGE) poursuit les travaux et la planification de la reconstruction. Sans oublier le nerf de la guerre : réunir les budgets nécessaires. Le 15 décembre, deux contrats territoriaux ont ainsi été adoptés avec la métropole de Nice et la Communauté d'agglomération de la Riviera française (CARF).

Interviewé dans la Gazette des communes le 1er décembre, le directeur du SMIAGE Cyril Marro a précisé où en était l’avancement du chantier :

Evalués à 17 millions d’euros, les travaux d’urgence représentent principalement du recalibrage de cours d’eau, des enlèvements d’embâcles, de la restauration capacitaire et des confortements légers d’ouvrages.

Par la suite, 115 Millions sont prévus « pour les travaux de reconstruction d’ouvrages hydrauliques de protection (digues, berges…), soit à l’identique, soit nouveaux ». Mais tout n’est pas décidé : « pour d’autres secteurs où il est encore trop tôt pour dire si le bâti sera détruit ou non, on a chiffré les travaux même si l’on ne sait pas encore si l’on reconstruira ou pas : c’est l’Etat qui prendra la décision », explique le directeur du SMIAGE.

Une partie des travaux doivent être couverts par la Dotation de solidarité de l’Etat, à hauteur de 20 à 40%. Pour ce faire, les estimations du SMIAGE devaient être transmises par la DDTM au Ministère de l'écologie. « On a jusqu'au 10 janvier pour fournir des fiches-actions localisées et par natures d'actions, avec un chiffrage plus précis. C'est sur cette base que l'Etat va nous octroyer la Dotation de solidarité », détaille Cyril Marro.

A plus long terme, une partie des travaux seront co-financés par le fonds Barnier via le futur Programme d'Actions de Prévention des Inondations Tinée, Var, Vésubie, Estéron. Il reste à préciser comment ce PAPI s’interfacera avec les travaux de la nouvelle agence régionale de sécurité sanitaire, environnementale et de gestion des risques. Voulue par Christian Estrosi et créée en mai 2020, cette agence prépare une étude d'un million d'euros pour « caractériser,cartographier et partager l'impact du phénomène hydrométéorologique ».

Sources :

https://www.lagazettedescommunes.com/710372/cyril-marro-132-millions-deuros-de-travaux-hydrauliques-dans-les-alpes-maritimes/

https://www.france-digues.fr/actualites/tempete-alex-lurgence-puis-le-long-terme/

Contributeur

thibault lescuyer

Retour à la liste

Commenter

S'inscrire ou se connecter pour laisser un commentaire.

0 commentaires

Haut de page